11
Dec
2007

Quand les sites de vidéo se font braquer...

Taxe sur les sites de vidéo Les sites diffusant de la vidéo sur internet braqués par le gouvernement ?

C'est ce qu'il pourrait bien arriver, si l'on en croit cet article de l'Expansion.

En effet, après les différentes lois sur la copie privée, la taxation des VHS, CD, DVD, cartes mémoires (et toute la flopée de supports numériques vierges), des lecteurs MP3, et peut être bientôt des téléphones mobiles, c'est au tour des sites proposant de la vidéo sur Internet de subir le racket organisé par l'Etat.

Payer pour quoi faire ?

Très bonne question. D'après les députés cherchant à imposer cette taxe, il s'agirait là de financer la production cinématographique. Je ne débattrais pas ici de la qualité de certains (qui a dit beaucoup ?) films bien français, le débat est ailleurs. Toujours est-il que selon Marie-Hélène des Esgaulx, députée UMP de Gironde, et Jérôme Chartier, député UMP du Val-d’Oise, mettre à disposition du public des oeuvres ou documents cinématographiques ou audiovisuels tombe sous le coup de la loi, et plus précisément de l'amendement 91.

Cet amendement est tout sauf clair dans sa forme actuelle. Si l'on appliquait de manière bête et méchante cette loi, tout site proposant un peu de vidéo (sans forcément être diffuseur de métier) pourrait avoir à payer la modique somme de 2% de ses revenus publicitaires. Vous vous voyez, vous, demain, devoir payer un pourcentage de ce que vous rapporte (si tel est le cas) votre blog, pour la simple raison que vous avez relayé une vidéo ?

Se rendront-ils compte au gouvernement qu'il n'est pas nécessairement bon de taxer tout et à tout va ?

En tout cas, avec ce genre de loi, le vieux dicton "En France, on a pas de pétrole, mais on a des idées" pourrait bien vite devenir "En France, on a pas de pétrole, on a des idées, mais on va les concrétiser à l'étranger"...

(Merci à Torréfaction pour avoir publié l'information)

Posté par Mathieu LESNIAK à 23:38 dans la catégorie Actu
Tag(s) associé(s) :
Partager cet article :
Les commentaires ne sont pas autorisés pour ce billet

A table !



Derniers commentaires