01
Dec
2003

Mais non quoi !

Après la taxe des cd vierges, la taxe sur les disques durs et autres supports numériques, voilà que l'ADAMI, société gérant les droits des artistes et interprètes propose de taxer d'un ou deux euros les fournisseurs d'accès internet pour palier au effet du P2P. C'est quand même abusé, selon moi, d'imposer une taxe sur les connexions internet pour TOUT le monde en France, alors que la majorité des internautes ne connaissent pas Kazaa et compagnie... Quand arrêteront-ils de prendre les consommateurs pour des vaches à lait ? Un des cas stupides qu'apporterait cette loi :

  • j'achète un cd d'un artiste X, je paie déjà une redevance à la SACEM.
  • J'achète un cd vierge pour pouvoir mettre cet album nouvellement acheté en MP3 pour l'écouter dans ma voiture, par exemple, et la je repaie une taxe sur les supports numériques. (A noter que le fait de copier pour sa propre consommation sera bientôt interdit cf ce lien, trouvé grâce à StandBlog)
  • Et maintenant, je vais en parler avec des amis sur internet, et hop encore une taxe sur mon abonnement !

Sans déconner, c'est l'hallu... :cry:

Plus d'infos sur le site de Libération Source : linuxfr

Posté par Mathieu LESNIAK à 09:49 dans la catégorie Coup de gueule
Partager cet article :
loranger
loranger
01/12/2003 13:13:54
"mon FAI a payé la taxe ?
Cool, alors je peux donc downloader comme un porc tous les mp3 du monde et ne plus jamais rien acheter !"
--- à con, con et demi ---
erianor
erianor
01/12/2003 13:57:03
Allez hop bientot une taxe sur l'air qui permet la propagation des sons. Et oui lorsque votre voisin vous empêche de dormir en mettant la musique trop fort et bien vous êtes un ignoble pirate (de mauvaise humeur en plus).

-E-
Les commentaires ne sont pas autorisés pour ce billet

A table !



Derniers commentaires