01
janv.
2019
Me, myself and I, épisode 2018

Me, myself and I, épisode 2018

C'est l'heure du traditionnel bilan ! (mĂȘme si j'ai manquĂ© Ă  mon devoir l'annĂ©e derniĂšre)

2018, l'année du changement

Le changement c'est maintenant (ah mince, déjà pris comme slogan, tant pis).

2018 ne fut pas une année comme les précédentes. Cette fois, pas de projets en enfilade (quoi que...) mais plus l'année de la remise en question (année de la maturité ? l'avenir le dira)

En fait, tout a commencĂ© non pas en 2018, mais fin 2017 (c'est aussi pour ça qu'il n'y a pas eu de bilan l'annĂ©e derniĂšre). Quelques soucis de santĂ©, pas mal de surmenage, pas assez de sommeil, des trucs plein la tĂȘte (et pas forcĂ©ment des idĂ©es de projet) : il Ă©tait grand temps de remettre tout ça Ă  plat, faire le tri, garder ce qui va, et surtout changer ce qui ne va pas.

Bon, on prend les choses dans l'ordre, et on fait le bilan, au moins pour déterminer ce que l'on peut faire.

Qu'est-ce qui va ? (aka qu'est-ce qu'on garde ?)

MalgrĂ© les quelques soucis de santĂ© Ă©voquĂ©s ci-dessus, il faut reconnaĂźtre que je ne suis pas Ă  plaindre : un toit au dessus de ma tĂȘte, une femme qui m'Ă©paule et me supporte Ă  chaque instant (et je sais que je peux ĂȘtre chiant par moment !), une famille nombreuse, un niveau de vie correct. Donc, en gros, tout ça on ne change pas.

On rajoute Ă  ça que j'ai des idĂ©es plein la tĂȘte (mais pas forcĂ©ment le temps de toutes les rĂ©aliser), et que j'arrive Ă  faire quelque chose de mes dix doigts.

Qu'est-ce qui ne va pas ? (aka ce qu'il faudrait changer)

LĂ , c'est un peu plus compliquĂ© Ă  lister 😅 TĂąchons de prendre les choses dans l'ordre, vous verrez, elles dĂ©coulent les unes des autres et sont intimement liĂ©es.

Pour tacher de faire simple : j'ai besoin de temps de cerveau. Loin de moi l'idĂ©e d'arrĂȘter d'avoir des idĂ©es de projets et rallonger ma never-ending todo list

Pour avoir du temps de cerveau en plus, pour moi, c'est synonyme d'avoir moins de soucis / moins de choses Ă  penser (qui a dit surcharge mentale ?). Se libĂ©rer la tĂȘte devrait aussi m'aider Ă  me remettre sur pied niveau santĂ©.

La question alors c'est : comment faire ?

Bon alors, on se bouge ?

Fin 2017, je me fixe alors l'objectif un peu fou de remettre tout ça d'aplomb en 1 an.

Se vider la tĂȘte et tenter de rĂ©cupĂ©rer une santĂ© correcte, vous me dites... Faire du sport ! twingo !

Je ne vais pas vous refaire tout l'historique de mes sessions de running, j'ai déjà écrit à ce sujet il y a quelques mois

Pour résumer cette envie un peu folle de faire du sport, je suis passé en à peu prÚs un an de pas de sport du tout depuis 10 ans à faire mon premier 10km (Sénart) au mois de mai 2018, puis un autre 10km (Adidas Paris) au mois de juin avec le taulier de Retour du Monde, pour finir (enfin, façon de parler) par un semi-marathon en septembre (Disneyland Paris)

10km SĂ©nart

10km Adidas Paris

Semi-Marathon Disneyland Paris

La consĂ©quence de tout ce sport ? Clairement, pour se vider la tĂȘte et se dĂ©fouler, ça a bien marchĂ© (mais pas suffisamment tout de mĂȘme)

Niveau santĂ© ? Ça a aidĂ© aussi, et perdre plus de 20 kilos grĂące au sport (non je ne ferais de promo pour un rĂ©gime X ou Y, je n'ai pas changĂ© mes habitudes alimentaires) a Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fique (niveau moral aussi)

Courbe de poids et chute libre en 2018

C'est bien, mais pas suffisant

Comme dit juste avant, le sport m'a permis de me vider la tĂȘte, mais pas suffisament.

En plus de remettre Ă  niveau la santĂ©, mon objectif liĂ© pour cette annĂ©e Ă©tait de remettre Ă  niveau ma tĂȘte. En cherchant ce qui me remplissait la tĂȘte (pas trop longtemps, c'Ă©tait assez Ă©vident au final) le constat est venu de lui mĂȘme : le travail.

On dit qu'il faut manger pour vivre et pas vivre pour manger. Et bien, loin de moi l'idée de devenir fainéant, mais cela s'applique aussi au travail : il faut travailler pour vivre, mais pas vivre pour travailler.

Ou, reformulĂ©, il faut un temps pour tout. LĂącher prise (qui n'est pas synonyme de se laisser aller / couler hein), et avoir une sĂ©paration nette entre vie professionnelle et vie privĂ©e. Savoir faire la distinction entre les deux, et de maniĂšre imagĂ©e, fermer la porte du bureau le soir devrait aussi se faire dans la tĂȘte.

Je me suis alors fixé cet objectif un peu fou (encore) de changer ce qui n'allait pas dans ma relation au travail en un an. Et coup double, me libérer du temps pour moi, mais aussi et surtout pour ma famille.

Alors, pour le temps en famille, c'est une hygiÚne de vie à réapprendre. Et boudiou que ce n'est pas évident. Mais au final, le jeu en vaut LARGEMENT la chandelle.

Donc, pĂšle-mĂšle, en 2018, j'ai pu passer un week-end Ă  Londres avec ma (meilleure) moitiĂ©, partir rĂ©ellement en vacances (purĂ©e, ça faisait des annĂ©es que ce n'Ă©tait pas arrivĂ©), aller (encore ? 😋) Ă  un concert de U2.

Londres 2018

Vacances dans le Sud 2018

Concert U2 Bercy 2018

Et surtout, surtout passer du temps en famille !

Pour la petite histoire, la photo ci-dessous a Ă©tĂ© prise au mois de juillet 2018, quelques jours avant ma "dĂ©cision" (qui dans ma tĂȘte Ă©tait dĂ©jĂ  prise). Bien que prise (et bon sang que ce fĂ»t difficile), cette dĂ©cision n'a fait que me conforter avec cette photo dans l'idĂ©e que j'avais gĂąchĂ© du temps et l'enfance de mes enfants. Du temps que, somme toute, je ne rĂ©cupĂšrerais jamais. Rien que de voir cette bouille Ă©merveillĂ©e devant les princesses de Disney, ça vaut tout l'or du monde, et passer Ă  cĂŽtĂ© de ça serait un crime.

Disneyland paris en famille

Et donc, cette décision ?

Si tu as rĂ©ussi Ă  me lire / suivre jusque lĂ  cher lecteur, tu as donc compris que j'ai fait tout ce qui me semblait possible pour rĂ©tablir la situation. Le sport, le temps en famille (au quotidien et de maniĂšre plus exceptionnelle comme les vacances), mais ma tĂȘte n'Ă©tait pas encore vidĂ©e de mes tracas.

Donc, le perso, c'était réglé, du moins dans ce que je pouvais faire. Restait donc le pro.

C'est pourquoi j'ai pris cette décision : il fallait changer de boulot.

Donc aprÚs 8 ans 1/2 de bons et loyaux services, j'ai posé ma démission de Winamax. PremiÚre fois de ma vie que je quitte un travail (aussi bizarrement que ça puisse paraßtre en 18 ans d'expérience professionnelle). Et comme toutes les premiÚres fois, ce fût difficile. Laisser derriÚre soit des projets, des collÚgues devenus des amis, une équipe que l'on a montée et fait prospérer, je crois que je me souviendrais longtemps des noeuds que j'ai pu me faire au cerveau pour me décider et franchir le pas.

Heureusement pour moi, j'ai Ă©tĂ© soutenu tout du long par ma chĂšre et tendre ❀ et par mes amis đŸ€—.

Et je crois également que je me souviendrais longtemps de la standing ovation que j'ai pu avoir lors de mon pot de départ (et de tous les gentils mots laissés dans le cahier, et également des nombreux cadeaux)

Et maintenant ?

Et parce que bon, on ne change pas une équipe qui gagne, à peine Winamax quitté, j'ai recommencé directement mon nouveau boulot. Pour celles et ceux pas encore au courant (IRL, Linkedin, et consorts), j'officie à présent chez Bureaux à Partager, en tant que dev. Retour aux sources, retour aux mains dans le cambouis, parce que mine de rien, créer des trucs, c'est ma passion, et on ne se refait pas.

Mais, tant qu'à changer de "vie" autant changer 2-3 autres trucs au passage. Donc, tant qu'à faire, j'en ai profité pour changer de moto. Adieu l'anglaise, bonjour l'allemande !

Moto BMW

Conclusion

Comme d'habitude, cher lecteur, j'ai sorti ce texte d'une traite, sans me relire. Mais Ă  la diffĂ©rence des autres bilans que j'ai pu rĂ©diger ici mĂȘme, celui-ci Ă  rĂ©ussi Ă  me tirer une larme (une nouvelle fois) rien qu'Ă  repenser aux moments Ă©coulĂ©s et aux choix de vie que j'ai pu prendre.

Donc, maintenant que les bases sont redevenues plus solides, c'est de bon pied que j'attaque la nouvelle annĂ©e. Et j'espĂšre cette fois-ci ne pas ouvrir les yeux trop tard sur ma situation, et savoir rĂ©agir Ă  temps Ă  prĂ©sent (je pense que je suis vaccinĂ© Ă  prĂ©sent 🙃)

2019, Ă  nous deux, la Lesniak Corp a encore quelques trucs Ă  montrer !

Posté par à 15:23 dans la catégorie Perso
Partager cet article :

Ajouter un commentaire




Les champs obligatoires sont marqués d'une *

A table !



Derniers commentaires