05
mai
2018
Test de la montre connectée Amazfit Pace (Xiaomi)

Test de la montre connectée Amazfit Pace (Xiaomi)

Toi, le fidèle lecteur qui me suit depuis (je l'espère) longtemps, tu n'es pas sans savoir que je me suis remis au sport, et plus précisément à la course à pied.

Et tu n'es pas non plus sans savoir que je suis un geek invétéré. Qu'est-ce qui peut donc satisfaire un sportif et un geek ?

Une smartwatch bien sur !

Autant vous la faire courte, bien qu'étant pro-Apple, mon choix ne s'est pas dirigé vers la sacro-sainte Apple Watch (quelle que soit la génération d'ailleurs).
Pourquoi ?
Tout simplement à cause de son prix et son manque d'autonomie.
C'est déjà suffisament pénible d'avoir un fil à la patte avec son iPhone (comprenez par là que vous ne pouvez pas vous éloigner trop longtemps d'une prise de courant), alors autant ne pas en rajouter.
Rajoutez à cela que tous les accessoires sont chers, et qu'elle n'est pas "personnalisable" en dehors des 3-4 thèmes (watchfaces) fournis, et vous avez les principales raisons de son éviction (oui, j'enfonce une porte ouverte, et les anti-Apple vont se déchaîner)
Autre détail qui a, pour moi, son importance : je n'ai que faire de relever mes mails, avoir un Google Maps ou encore de parler à ma montre.

Kitt, viens me chercher, la smartwatch des années 80
"The Hoff", le premier mec qui a parlé à sa montre sans avoir honte

Il reste quoi donc ?

Il vous reste d'un côté les trackers d'activité, type Nokia Steel ou Fitbit Charge, et de l'autre les véritables montres cardio comme la Garmin Forerunner ou la Tomtom Runner 3.

La première catégorie est trop "light" et n'est souvent pas autonome pour l'activité sportive : pas de GPS, et souvent pas de cardio. En gros, vous pouvez faire la même chose qu'une montre cardio, mais il vous fait votre smartphone à la main / au bras pour avoir le GPS. L'avantage, c'est que certains trackers sont vraiment pas chers (Xiaomi Mi Band 2 par exemple, et vous ne prenez pas un gros risque en en essayant un.

La deuxième catégorie est déjà plus intéressante : GPS intégré, montre totalement autonome, certaines proposent même parfois une connectivité Bluetooth avec des écouteurs, vous permettant de faire du sport en musique. Son principal inconvénient reste, à mes yeux, le prix : comptez 180-400€ pour une montre. Si vous n'êtes pas un sportif aguerri, l'investissement est conséquent (surtout si vous arrêtez le sport au bout de 2 mois).

En résumé, on a pas de choix alors ?

C'est là qu'arrive ma petite trouvaille, la Xiaomi Amazfit Pace.

Test de la montre Amazfit Pace

Voici les caractéristiques techniques de la bête :

  • Ecran tactile Transflectif de 1,34″, résolution de 320 x 300
  • WIFI, Bluetooth 4.1, GPS + Glonass
  • 512MB de RAM et 4GB de mémoire de stockage
  • Capteur de fréquence cardiaque, capteur PPG intégré
  • Notifications intelligentes, Push, Méteo, Appel, SMS
  • Autonomie en veille de >5 jours (11 jours en mode montre seul)
  • Compatible IOS et Android
  • Étanche, IP67
  • Interface de la montre et de l’application en Anglais
  • Boussole, GPS en temps réel (enregistrement du parcours, de la distance, de la vitesse, de l’altitude)
  • Affichage de l’écran visible même si le rétro éclairage est éteint (sauf dans le noir).
  • Ajustement automatiquement de la luminosité de l’écran en fonction de l’environnement

Vous avez là les caractéristiques communes à beaucoup de smartwatch. La différence notable se situe au niveau du prix.

En règle générale, vous pouvez la trouver pour moins de 100€ sur Amazon, voir moins de 80€ si vous guettez les promo sur Gearbest et que vous n'êtes pas trop pressé (comptez 2-3 semaines pour la livraison).

Et elle donne quoi cette montre ?

Je vous laisse juger par vous même :

Test de la montre Amazfit Pace

Test de la montre Amazfit Pace

La montre fonctionne donc sous une version approchante d'Android Wear, et est pleinement compatible iOS et Android.

Elle peut suivre les activités suivantes :

  • Course à pied
  • Marche
  • Course sur tapis
  • Vélo
  • Vélo d'intérieur
  • Randonnée
  • Trail
  • Elliptique

Pas de natation donc, son isolation IP67 ne garantissant la protection que pour 1.5m / 30 min. Étant donné que je nage comme une clé à molette, ce n'est donc pas un problème.

Dans les fonctionnalités annexes, on peut retrouver :

  • le comptage de pas / étages
  • monitoring cardiaque (instantané et continu)
  • lecteur MP3
  • Alarm
  • Météo (via la connexion du téléphone)
  • Boussole
  • Chronomètre
  • Compte à rebours
  • Suivi du sommeil
  • Programmes d'entraînements

La recharge s'effectue via le dock fourni qui se clippe sur l'arrière de la montre. Il faut compter 2h pour une charge complète.

Au niveau physique, la montre existe en 2 coloris de bracelet (rouge ou noir) et le boitier est en céramique. Niveau solidité, il m'est arrivé plusieurs fois de me cogner avec, la montre n'a jamais montré la moindre rayure ni trace d'impact).
Elle ne dispose que d'un seul bouton physique (dont je ne me sers quasiment jamais), le reste se faisant via un double tap tactile directement sur l'écran.

L'écran est visible en permanence (coucou Apple Watch) et même comme ça, l'autonomie reste très bonne. En fait la montre passe rapidement sur un affichage basse consommation (on dirait un écran e-ink couleur) via son écran transréflectif. L'avantage est donc qu'il n'y a pas de rétro éclairage permanent (seulement en relevant le poignet, détection assez fiable et efficace d'ailleurs). L'écran se met à jour qu'une fois par minute.
En plein soleil, c'est un bonheur, l'écran est très réflechissant. La nuit, le rétro éclairage (qui s'adapte à l'éclairage ambiant) fait bien son travail, bien qu'il pourrait sembler un peu faible.

Je m'en sers avec iOS (quelle surprise :p). L'application compagnon, Amazfit Watch était très rudimentaire au début, mais les mises à jour ont su la rendre de plus en plus fonctionnelle et utile.
Si vous avez un compte Strava, l'app est capable d'uploader votre course dès qu'elle est terminée. Vous retrouvez ainsi toutes les infos sur le site.

Bilan de l'Amazfit Pace

Comme je vous l'expliquais plus haut, j'ai pris cette montre, alors que je ne savais pas si j'allais pleinement l'exploiter. Il était donc pour moi hors de question de mettre 300€ dans une montre (même si j'avoue avoir quand même été essayer l'Apple Watch lors d'un de mes nombreux pélerinages à l'Apple Store).
Après 4 mois d'utilisation, et quelque chose comme 300km parcourus avec (running et vélo), j'en suis extrêmement satisfait : La montre est :

Si je devais en donner des points négatifs, la liste serait plutôt maigre.
Le seul problème que je rencontre parfois est la difficulté de la synchroniser avec l'appli et donc avec Strava. Dans ce genre de situation, il suffit de forcer l'upload de l'activité depuis la montre en WiFi, et le tour est joué.
A part ça ? Rien à signaler.

C'est donc une montre que je recommande pleinement pour tous les critères que j'ai pu vous énoncer.
Ceci étant dit, je n'ai jamais eu la possibilité de tester les Garmin Forerunners et autre TomTom, mais de ce que j'ai pu en voir / lire, les fonctionnalités sont similaires, avec un avantage pour ces dernières au niveau de l'étanchéité.
Du coup, Monsieur Garmin, si tu me lis, je veux bien tester un de tes derniers modèles qui semblent quand même drôlement bien :p

Posté par à 16:22 dans la catégorie Matos
Partager cet article :

Ajouter un commentaire




Les champs obligatoires sont marqués d'une *

A table !



Derniers commentaires